William Garcin - Violoniste Concertiste Soliste

 

Actualité

Biographie

William Garcin est né en Haute-Savoie, au cœur des Alpes.
C’est là, qu’à l’âge de cinq ans, il reçoit ses premiers cours de violon de Karl Orth, disciple du maître Joseph JOACHIM (1831-1907) et ami intime de Charles Münch (1891-1968).

Karl Orth (1890-1982), chef d’orchestre et violoniste talentueux découvre très vite les dons artistique et violonistique de William Garcin et lui enseigne à la manière des grands maîtres comment les développer avec sa propre liberté de style et luminosité de timbre, telle une signature.

Puis, c’est au Conservatoire de musique de Genève, dans la classe de maître Corrado Romano - lui-même disciple des légendaires Carl Flesh et Georges Enesco - que William Garcin obtient un prix de capacité, puis un prix de virtuosité.

William Garcin est ensuite violon solo de l'orchestre de Chambéry dirigé par Claire Gibault (France) et de l'orchestre du Collegium Academicum à Genève avec Robert Dunand jusqu'en 1980.

Entre 1979 et 1982, il participe brillamment aux concours internationaux de Barcelone, Budapest, puis de Genève.

Passionné par les styles musicaux les plus divers et fasciné par la musique Tzigane, il entreprend de nombreux voyages en Hongrie. Et c’est auprès des musiciens d’Europe centrale qu’il acquiert les finesses de cet art et qu’il trouve de nouvelles et précieuses impulsions musicales pour fonder en 1979 son quatuor "Magie Tzigane".

En 1980, il crée l’Orchestre des Pays de Savoie (OPS), dont il est violon solo sous la direction de Patrice Fontanarosa puis de Tibor Varga.

Possesseur des Certificats d’Aptitude (CA) aux fonctions de Professeur de violon et de musique de chambre, il est, depuis 1982, Professeur titulaire au Conservatoire National de Région de Grenoble (CNR) où il anime la classe de musique de chambre.

Son expérience de soliste et de concertiste le conduit à travailler en étroite collaboration avec de nombreuses personnalités du monde musical comme Emmanuel Krivine, Armin Jordan, Michel Corboz, Paul Tortelier, Maurice André, Claude Bolling, François-René Duchable,…

En 1989 il décide alors de se consacrer pleinement à ses activités de soliste et ses diverses formations de musiques de chambre dont il est le leader : sonate, trio, quatuor, quintette, sextuor, octuor et nonette.

Curieux des musiques actuelles et du jazz, il forme, en 2006, un trio - violon, piano et contrebasse avec lequel il donne un répertoire qui s’étend de Vivaldi à Rachmaninov et dont les interprétations oscillent entre musiques classique, tzigane et jazz, pour évoluer vers une composition originale à la richesse combinée des trois tendances.

Mu par son insatiable curiosité, sa maîtrise de l’instrument transcende le matériau musical à ce point que la technique n’est pour lui rien de plus qu’un outil pour atteindre l’essence même de la musique. Pour William Garcin, jouer du violon signifie entreprendre un voyage continu de découverte dans la dimension de la musique et dans la couleur des sons pour se propulser dans une recherche infinie de la beauté et des émotions.

Micheline Draye

Témoignages

“Violon solo de l'orchestre des Pays de Savoie, William Garcin est un artiste plein de talent, qui sait écouter et regarder la vie, ouvert à toutes les formes de musiques. Son authenticité, son cœur et sa conviction en font un leader idéal. Merci William pour ta précieuse collaboration…”

Patrice Fontanarosa
concertiste internationnal

Très tôt fasciné par la musique Tzigane, William Garcin entreprend de nombreux voyages en Hongrie, berceau de ses mélodies au-delà de l'espace et du temps. C'est auprès des musiciens d'Europe centrale qu'il acquiert les finesses de cet art dont la transmission orale séculaire suggère des bases théoriques simples en apparence, mais qui laissent une place primordiale à l'inspiration de l'interprète, libre d'exprimer toute la puissance des variations de son âme. Outrepassant sa formation violoniste classiques, William Garcin parvient à une communion entre la virtuosité technique et les émotions de cette musique ou la joie succède aux sanglots, offrant ainsi toute la palette des sentiments d'un peuple sans frontières. Tout le charme de cette musicalité envoûtante réside dans son phrasé bien particulier : la rigueur et la maîtrise sans faille subtilement conjuguée à la verve et la liberté enivrante du virtuose “qui raconte”. Langoureuse et lente, joyeuse et vive, la musique Tzigane oscille à l'infini d'une émotion à l'autre symbolisant la mobilité même de la vie.

Eric Arestan

Répertoire

Concertos avec Orchestre

Répertoire (PDF)

Espace Pro

Présentation courte du Quintette “Magie Tzigane”

(Texte à copier/coller)
Voyage à travers les pays d’Europe centrale avec William Garcin et son quintette “Magie Tzigane”. Thèmes langoureux ou rythmes endiablés, de la Russie à la Hongrie, des Balkans à l’Empire Ottoman, ils emportent le public, fasciné par le charisme des musiciens, dans un tourbillon de fougue et de passion.


Illustration officielle Magie Tzigane

Téléchargez l'illustration de Christian Desplantes pour la réalisation d'affiches, affichettes, flyers, programmes “Magie Tzigane” ou “William Garcin”. Le fichier est au format JPEG CMJN.

William Garcin - Illustration de Christian Desplantes

Mention obligatoire : Illustration Christian Desplantes.

Si vous n'avez pas de prestataire pour la réalisation de vos affiches, flyers, programmes,… contactez Bruno Couttet - Un.618 conseil • Cliquez ici.